MoulineMouline

MoulineMouline

Sortie du 17 Août 2014

Exploration estivale
 
Alors que ce dimanche devait voir le retour de Spadman qui abuse et a décidé de rentrer APRES la sortie VTT, je suis encore "d'astreinte" à la rédaction du news magazine des Mouline moulines...
Au départ en ce dimanche matin Le Corse, le Gps et la pigiste. Le menu affiche Tourly via Boubiers. En entrée, à froid, la côte de Boisgeloup : oups!! déjà, ça décrasse et ça réchauffe. Le Corse, qui sort à peine d'une bronchite, compare les vertus des antibiotiques à celles d'une bonne suée. Nous abordons ensuite la D915 jusqu'au petit chemin qui nous mène à Lattainville puis direction le bois du marcassin (je l'appelle comme ça car c'est là qu'on a failli en adopter un au printemps). Belle séquence boisée avant de nous diriger vers Boubiers et là, le GPS a buggé. Au détour de chemins parsemés d'arbres et de branches mortes qui m'ont valu le plaisir de voir Le Corse nous faire au ralenti un "beau soleil" (désoléee, je n'ai pas résisté à la tentation de ce jeu de mot...) i, heureusement sans conséquence, nous avons découvert le superbe parcours ,récemment aménagé, des Marais de Reilly.
 
Il y a même la possibilité de faire du barbecue dans un gîte couvert complètement rénové ! 
 
On a donc encore fait de l'exploration sans le vouloir... Arrivés au chateau de Reilly, 2 possibilités : soit aller vers l'objectif initial, soit se rabattre sur Chaumont. Nous avons opté pour la deuxième solution car le vent se levait et le ciel était menaçant.
 
Le corse en pleine forme, même diminué  
 
Peu après l'usine, on a traversé la voie ferrée et exploré à droite, ce coup-ci, ce qui nous a directement ramenés à Chaumont : oups!!! Raté... Direction le rond-point puis le golf de Bertichères et sa jolie petite côte. Nous obliquons à droite direction Le Dolmen de Trie-Château et là, nous avons l'impression de n'être jamais passés là tant tout a changé avec la coupe massive des arbres. On a aussi vu apparaître devant nous un MUR dans lequel on emmènera Spadman le jour où il sera bien énervé.... Nous , nous l'avons franchi à pied.
 
En pleine conversation avec la Nonotte !! Rigolant
 
Ensuite, du classique jusqu'à la déchetterie puis le Boisgeloup et Courcelles. Arrivés à 11h45 avec 35 kms au compteur ( le parcours) et aucune crevaison (donc corrigé de l'épreuve de philo de la semaine dernière : vaut mieux rouler dégonflé que crever gonflé... mdr).
 
 A dimanche.
 
Zaza
 



19/08/2014
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sports pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 29 autres membres