MoulineMouline

MoulineMouline

Sortie du 07 Février 2016

Pour une fois, on a pris la côte blanche dès le départ, et en descente.
Bon, il est vrai qu'il y en a qui verse une larme d'appréhension comme Zaza, et d'autres qui pleurent de joie par la vitesse.
A noter aussi que certains riaient jaune pour faire bonne figure, de peur de se casser la margoulette.

 


On s'est vite téléporté jusqu'à Saint Gervais par les champs pour traverser la N14. Ouf, avec pas mal de vent.
Non sans avoir emprunté un bout de la chaussée Jules César. Le AVÉ des moulinus aura été de rigueur, grâce surtout à notre empereur Nini.
La petite boucle dans le bois de Magnitot régalera les sujets de sa majesté. Un mélange d'ornières et de flaques d'eau, avec des déplacements en tiroir de Wranito et Piépié qui ne seront pas commode pour les autres.

 

Après le petit sentier bien technique de Ducourt, certains éléments, dont on taira le nom, se sont servis d'un coupe-fil pour éviter une côte.
A moins que l'on soit arrivé à Disneyland, les autres mickeys en pleine ascension et en plein effort criaient déjà au scandale.
Il me semble que certains noms d'oiseaux tournaient autour d'eux!

 


L'enchainement de la côte de Parnes dans la foulée aura été fatale pour la suite pour les honnêtes gens.
Et c'est sur cette quarantaine de kms (Le parcours) qu'on constatera que le dénivelé total était plus important que d'habitude.
La boue et le vent augmentera cette sensation.
A bon pédaleur, salut.

Spadman.



10/02/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sports pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 29 autres membres