MoulineMouline

MoulineMouline

Sortie du 11 Juin 2017

‌‌Qui va se plaindre aujourd'hui d'être parti plus tôt, en tee-shirt et n'avoir fait quasiment que du sous-bois?

Pas nous, pas nous bien sûr.

Avec ce temps à faire pâlir tous les maquis de roulade, on a joué à cache-cache avec un soleil de plomb, mais cela n'a pas pesé trop lourd dans la balance de notre aiguille physique.

 

4 à l'affiche ce matin, et un vélo à bizuter. Après le Cube de Wranito, un nouveau Lapierre pour Spadman.

Et en avant pour de nouvelles aventures. En commençant par un vieux chemin emprunté avec La Nonotte naguère (paix à son genoux), pour rattraper le bois de Villers-sur-Trie.

A explorer sans modération tellement il est civilisé, lui.

Comparé au bois de Gisors, c'est sûr!

 

Entre les chemins barrés par des branches d'arbres et les chemins qui sont mourus par manque d'entretien, choisit ton camp camarade.

C'est pas le vélo qui porte l'homme, c'est l'homme qui porte le vélo, tintintin.

On ne peut pas en vouloir à Nini, on kiffe grave son obstination à déterrer de la vieille piste, et en plus c'est pour la bonne cause.

D'autant que les piqures et les griffures sur nos jambes, et le cuissard déchiré de Zaza, c'est cadeau!

 

Retour dans nos pénates par le chemin noir.

C'est comme ça qu'on les aime nos sorties.

40 bornes (le parcours) sous le cagnard, et une pochette surprise matinale pleine de rebondissements.

Il serait grand temps d'aller consulter ce qui ne tourne pas rond chez nous chez un psy...

 

Spadman,

 



16/06/2017
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sports pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 29 autres membres